“Mourir pour ses idées que …“

0
Kabyles de Montreal Tamurt info
Les Kabyles de Montréal solidaire “Mourir pour ses idées que de lassitude“

MONTREAL (Tamurt) – Les victimes de Charlie Hebdo, dont le franco-kabyle Mustapha Ourad, ont préféré mourir pour leurs idées sur leur milieu de travail que de mourir de lassitude dans leurs lits.

A l’instar des grandes villes de notre planète, Paris, Berlin, New York, Londres, Bruxelles, Vienne, Stockholm, Bujumbura, Madrid, Montréal était aussi solidaire avec la France et la liberté de la presse. Avec de nombreux drapeaux kabyles et des feuilles sur lesquelles on pouvait lire « Je suis Charlie » ou « Nekk d Charlie », la communauté kabyle de Montreal y était très présente. Elle a aussi exprimé sa solidarité avec le peuple français endeuillé suite à la meurtrière attaque terroriste du siége du journal Charlie Hebdo à Paris par des terroristes islamistes.

Contacté par notre Rédaction Rachid Bandou nous dira : « « les soldats d’Allah«  peuvent tuer les hommes et les femmes libres mais ils ne peuvent JAMAIS tuer leurs idées. Les victimes de Charlie Hebdo, dont le franco-kabyle Mustapha Ourad, ont préféré mourir pour leurs idées dans leur milieu de travail que de mourir de lassitude dans leurs lits. Dixit Lounes Matoub, chanteur kabyle, assassiné pour ses idées ».

Redaction Tamurt