MAK, soutien au Professeur Salem Chaker, interpellé à l’aéroport d’Alger

4

ALGER (Tamurt) – Après le mandat d’arrêt contre Ferhat Mehenni, l’interpellation de plusieurs cadres et militants du MAK, le pouvoir algérien à travers ses services d’insécurité s’attaque au professeur Salem Chaker, le précurseur de la thèse autonomiste kabyle en l’interpellant à l’aéroport d’Alger, vendredi 30/06/2012.

Ce professeur émérite n’est coupable que de sa kabylité et de son engagement pour la liberté de son peuple.

Le MAK qui lui apporte son soutien indéfectible, rappelle que ce grand militant de la cause kabyle a déjà fait l’objet de menaces de mort notamment à l’occasion d du 21ème anniversaire du printemps amazigh pour l’empêcher de le célébrer avec les siens.

Le MAK condamne et dénonce avec force cette politique qui incarne le néo-colonialisme algérien en Kabylie. Cette énième intimidation à l’encontre d’un militant Kabyle confirme le désarroi du régime raciste d’Alger face la fulgurante avancée de la lutte pacifique kabyle pour la liberté.

Kabylie, le 02 juillet 2012

Bouaziz Ait Chebib, Président