Nafaa Khlifi condamné à 4 mois de prison ferme pour outrage au président

2

Bouira, Tamurt.info : Aujourd’hui, mercredi 5 septembre, le jeune chômeur, Nafaa KHLIFI de Bouira, a été condamné à 4 mois de prison ferme, pour « outrage au président de la république » et cela parce qu’il « a cassé le cadre portant la photo de Bouteflika se trouvant dans le bureau du P/APC d’Ahnif. »

Dans le sit-in auquel a appelé le Réseau de Défense des Libertés et de la Dignité (RDLD). [[1]->http://www.tamurt.info/+appel-a-soutenir-le-jeune-kabyle-detenu-pour-outrage-au-president-de-la-republique,1592+.html?lang=fr], la majorité des présents sont des militants du MAK, des étudiants et des militants algérois du RDLD.

Avant le verdict, une prise de parole a eu lieu. deux intervenants: Abane Meziane membre du RDLD et également membre du MAK et Bouaziz Ait Chebib président du MAK.

Ce dernier a déclaré: « Nafaa est accusé d’outrage à la personne du « président de la république ». Or, la présence même du cadre de bouteflika dans une enceinte communale kabyle est en soi une atteinte à la dignité du peuple kabyle qui ne reconnait ni le pouvoir algérien ni le pseudo président qui l’incarne. Ce qu’a fait Nafaa Khelifi reflète une vérité irréfutable: Bouteflika n’est pas le président du peuple kabyle. Nous sommes là pour dénoncer cette provocation de trop et soutenir la victime et exiger sa libération. aujourd’hui nous sommes tous des Nafaa. notre frère n’est coupable de rien mis à part sa dénonciation de l’anti-kabylisme du régime raciste d’Alger. Celui qui doit être jugé c’est Bouteflika pour avoir assassiné 128 jeunes kabyles.»

La Rédaction