Naïma Salhi appelle Bouteflika à juger les responsables du MAK

90
naima-salhi
naima-salhi

ALGÉRIE (Tamurt) – La raciste et la chef d’un parti microscopique algérien, Naïma Salhi qui a insulté les Kabyles dernièrement, revient encore une fois à la charge. Cette fois elle a publié une longue lettre qu’elle a envoyé à son mentor Bouteflika pour lui demander de réagir contre les indépendantistes Kabyles.

Naïma Salhi a explosé plusieurs raisons selon elle pour poursuivre en justice les responsables du MAK, plus particulièrement, Ferhat Mehenni. « Le MAK veut diviser l’Algérie, il a porté de graves atteintes à notre religion l’Islam qui est notre religion et religion d’Etat », expliqua celle qui défend bec et ongle la polygamie.

Naïma Salhi a aussi rappelé à son chef d’Etat que » des responsables du MAK se sont rendus en Israël et on demandé à ce pays ennemi de les aider pour semer la zizanie en Algérie ». Elle ne s’arrête pas là. Naïma Salhi a avancé aussi la création d’un drapeau Kabyle et le rejet de celui de l’Algérie par le MAK comme une raison valable pour éradiquer le MAK.

Par le passé, cette même raciste a appelé publiquement à l’assassinat de Ferhat Mehenni. Elle ne sait pas que son Bouteflika a été condamné par la cour des comptes en 1980 pour avoir volé l’argent des algériens alors que Ferhat qui ne possède rien a passé toute sa vie à militer pour la liberté et la démocratie.

Ravah Amokrane