Naïma Salhi garde le silence devant le scandale de son fils

5
Naima Salhi

ALGÉRIE (Tamurt) – La raciste et islamiste Naïma Salhi a subitement disparu des médias Algériens. Ce n’est pas un hasard. La révélation d’un activiste Algérien sur la dépôt de son fils d’une demande d’asile politique en Allemagne l’a complètement terrassée.

Elle ne sait plus quoi dire ni comment réagir. Une attitude qui démontre que la révélation d’Amine DZ est crédible, le fils de Naïma Salhi a effectivement fui l’Algérie. C’est une gifle pour Naïma Salhi qui a appelé publiquement à la liquidation physique du leader indépendantiste kabyle, Ferhat Mehheni. Elle ne s’arrête pas là. Cette Salhi, qui consacre toute sa vie pour défendre la polygamie et d’autres idées rétrogrades, est allée jusqu’à se victimiser et crier sur tous les toits que le MAK l’a menacée de mort. « Si je suis à sa place, avec ses positions politiques en faveur du régime Algérien, puis voir son fils déposer une demande d’asile politique en Allemagne, je mettrais fin à mes jours. C’est la seule chose qui puisse sauver un peu son honneur », nous déclare Fahima, une militante kabyle indépendantiste.

L’enfant de Naïma Salhi, qui a amplement raison de fuir l’Algérie, faut-il le signaler, n’est le seul fils d’un homme politique Algérien à vivre en Europe. Les enfants de ministres, hauts gradés militaires et tous les décideurs ont tous une double nationalité comme leurs parents. Bonne chance au fils de Naïma Salhi!

Ravah Amokrane