Nationalisme Kabyle ou inhumanité ?

13

Contribution (Tamurt) – C’est avec une tristesse indescriptible et un malheur que je m’apprête à écrire quelques lignes pour me poser certaines questions et répondre à d’autres, au moment de commenter des faits et exprimer une solidarité.

Depuis que je suis au MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie), j’ai vécu des crises entre militants telle que la question de l’islam. On voit des personnes qui osent dire qu’un militant est mieux que l’autre juste au fait l’un est athée et l’autre est musulman, en oubliant que la laïcité est le respect de toute les religions, et non l’insulte de ces dernières en écrasant le droit de chacun à choisir librement sa religion ou croyance, et au milieu de ce volcan, le MAK qui est la cible des violeurs des droits des peuples à leur autodétermination, à leur tête l’état colonial d’Alger.

En effet, le MAK a connu et vit des infiltrations des agents algériens depuis qu’il a commencé à gagner du terrain en Kabylie, surtout après qu’il soit devenu première force politique en Kabylie, ce mouvement pose un problème parce qu’il est laïc, social, et milite pour cause noble qu’est la liberté.

Depuis quelques mois j’ai vu des personnes qui me disaient que la Kabylité n’existe pas, et que l’avenir est dans l’amazighité seule. Ces mêmes personnes appelaient à l’indépendance de la Kabylie.

Plus tard j’ai vu des soi-disant « nationalistes » Kabyles qui me disaient que l’amazighité n’existe pas, et que l’avenir est dans la Kabylité seule, et toujours ces mêmes personnes appelaient et appellent à l’indépendance de la Kabylie, alors que moi et d’après ce que je sais du MAK est que l’avenir est dans la Kabylité. L’hymne Kabyle, le drapeau Kabyle, le pays Kabyle, sans nier l’amazighité de l’Afrique du nord (Tamazgha) et l’existence des peuples amazighs tel que les Chawis, les Mozabites, les Canariens, les Touaregs (ou les Azawadiens), et d’autres encore, avec qui on doit être solidaire, tout cela m’a poussé à me poser pas mal de questions, telles que: sont-ils des agents ? Comment est-ce qu’ils ont osé manquer de respect à d’autres peuples amazighs ? Respectent-ils le Projet pour un Etat Kabyle (P.E.K) qui insiste sur la solidarité entre amazighs au « chapitre des valeurs » (II) ? Des questions auquelles je n’ai pas osé répondre de peur d’accuser des victimes de l’Algérie.

Au lendemain de l’indépendance de l’Algérie, le projet pour la destruction de l’amazighité et de ses valeurs a débuté au nom de l’Algérie après qu’il eut été au nom de la France. On voit cela dans le printemps amazigh de 1980 qui était en Kabylie, le printemps noir de 2001 toujours en Kabylie, les événements dans le pays Chawi en 2004, en passant du massacre des Touareg et terminant par les événements du Mzab de 2013 à ce jour, qui a montré sa flamme depuis 1975.

Ces jours-ci le Mzab connait des événements plus graves que jamais avec une quarantaine de morts, plus de 300 blessés, sans compter l’arrestation illégale du Dr. Kameleddine Fekhar militant des droits de l’Homme, et président du MAM (Mouvement pour l’Autonomie du Mzab) et d’une trentaine de militants.

La réaction d’une personne normalement constituée face à un bébé brûlé vif est d’être scandalisée et d’être totalement solidaire, mais on voit quelques Kabyles aujourd’hui qui non seulement ne soutiennent pas les mozabites et plus que ça, ils osent même retirer l’amazighité de ce peuple noble dans la voie de sa libération.

Après tout ce que j’ai dit, je me demande que fait le président du MAK, Mr. Bouaziz Aït-Chebib pour qui j’ai un énorme respect et à qui j’adresse mes salutations, que compte-t-il faire face à ces militants qui insultent des imazighen ?

Pour finir, j’adresse mes condoléances aux victimes du Mzab, et toutes les victimes de la cause de libération de par le monde, et j’appelle à la libération immédiate du Dr. Kameleddie Fekhar. A ce titre même j’invite tous les Kabyles au rassemblement qu’à organisé le conseil universitaire du MAK et le conseil régional ouest (Tizi-Ouzou – Boumerdès) le 13 juillet devant le portail de l’UMMTO à partir de 11H pour dire halte au génocide commis contre le peuple mozabite.

 

Jugurtha Aqvayli