Nicolas Sarkozy réaffirme son opposition au Polisario

10
Nicolas Sarkozy réaffirme son opposition au Polisario
Nicolas Sarkozy réaffirme son opposition au Polisario

DUBAI (Tamurt) – Toutes les puissances mondiales soutiennent le Maroc et contrarient l’Algérie dans le conflit Sahraoui.  L’ancien président français et patron du parti Républicain, vient de réaffirmer à partir des Emirats Arabes Unis son soutient indéfectible au Maroc.

« La position de la France a toujours été de soutenir la marocanité du Sahara occidental. J’ai toujours pensé ça. J’étais moi-même pour la première fois à Laâyoune en 1991. On aurait du mal à me convaincre de la nécessité d’une République sahraouie dans une région du monde minée par le terrorisme », déclare sans ambages Sarkozy. Hormis l’Algérie, presque aucun Etat au monde ne soutient la République Arabe Sahraoui, un mouvement paramilitaire créé de toute pièce par Boumediene en 1973, dans le seul objectif est de stabiliser le Maroc et surtout Arabiser cette partie du sud Marocain peuplé par les Amazighs.Rien que de voir son appellation « République Arabe », suffit pour comprendre les visées de ce dictateur qui voue une haine viscérale au Amazighs. Le Polisario, désavoué même par une grande partie des Sahrouis, dont le nombre ne dépasse pas les 300 000 personnes, n’a aucune chance d’aboutir un jour à une indépendance.

Pour le moment, les dirigeants de ce mouvement profitent personnellement des aides financières octroyées par Alger depuis plus de 40 ans. C’est le plus important pour eux. Même les frères et les parents du leader de Polisario, qui n’a pas quitté son poste depuis 43 ans, militent activement pour la marocanité des régions sud de ce pays amazigh. Les déclarations de Sarkozy donneront peut être à réfléchir aux décideurs algériens.

Lounès B