Il est nommé son représentant auprès de l’UE, Nordine Ait Hamouda promu à l’APN

8

ALGÉRIE (Tamurt) – Comme il fallait s’y attendre, les parrains de Nordine Ait Hamouda n’ont pas tardé à gratifier ce dernier en le nommant officiellement comme représentant de l’Assemblée Populaire Nationale algérienne auprès de l’Union européenne.

Il s’agit d’une promotion qui ne surprend point les initiés aux pratiques du pouvoir algérien. Nordine Ait Hamouda a été depuis toujours un  élément clé du pouvoir algérien pendant l’époque du parti unique et durant toute la période où il était cadre du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie) et un protégé de Said Sadi.

Il a gardé ce statut de privilégié après son éviction du RCD. Le pouvoir ne peut pas se passer des services de Nordine Ait Hamouda qui assume bien sa mission ou plutôt ses missions. Pour rappel, même du temps où il était député sous la casquette du RCD, Nordine Ait Hamouda avait été nommé vice-président de l’APN, en dépit du fait que le RCD n’a jamais eu la majorité dans cette assemblée où ce parti qui campait le rôle « d’opposant » avait à peine 20 députés. « Quand il y a eu les événements d’avril 1980, c’est Nordine Ait Hamouda qui nous a été envoyé par le pouvoir pour parler au nom de ce dernier », se souvient un ancien acteur actif du printemps berbère qui a démissionné du RCD quand on a voulu le mettre sur la même liste de candidats avec Nordine Ait Hamouda.

Pour rappel aussi, Nordine Ait Hamouda était un cadre du FLN jusqu’au milieu des années quatre-vingt. Il était même membre du commissariat national de l’ex-parti unique. La question qui se pose : Comment avec un tel CV qui met à nu toutes les accointances évidentes de Nordine Ait Hamouda avec le pouvoir, ce dernier a pu s’assurer une telle longévité dans le parti du RCD aux côtés de Said Sadi jusqu’à devenir pratiquement le numéro 2 du RCD avant d’en être évincé pour des raisons qui restent inconnues à ce jour.

Tahar Khellaf

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici