Nordine Ait Hamouda à BRTV : « Said Sadi a été arrosé en privilèges matériels par le DRS »

34
Nordine Ait Hamouda à BRTV : « Said Sadi a été arrosé en privilèges matériels par le DRS »
Nordine Ait Hamouda à BRTV : « Said Sadi a été arrosé en privilèges matériels par le DRS »
KABYLIE (Tamurt) – Le fils du Colonel Amirouche, Nordine Ait Hamouda, continue de livrer de fracassantes révélations concernant l’ex-président du RCD, Said Sadi. Dans une émission diffusée par Berbère télévision dans la soirée de vendredi à samedi dernier, Nordine Ait Hamouda a déclaré, que le Général Tewfik ex-patron du DRS a octroyé un lot de terrain à Said Sadi à El Biar (dans l’Algérois) dans la capitale ainsi que de nombreux autres privilèges financiers en contrepartie de services rendus au DRS.
« Said Sadi y a construit une villa et il l’a loue à 12 000 euros », a révélé en outre Nordine Ait Hamouda. « Quand on travaille pour les services, ce n’est pas pour rien, on reçoit des dividendes en retour », a indiqué Nordine Ait Hamouda. Ce dernier a déclaré que Said Sadi avait rencontré le général Tewfik plus de mille fois. « Et quand il sortait du bureau de Tewfik, Said Sadi se dirigeait directement vers les ambassades des États-Unis et de France pour leur faire un compte rendu », a ajouté Nordine Ait Hamouda en renchérissant : « Ce genre de personnes, mon père les égorgeait ».
Aussi, le même intervenant a affirmé que Said Sadi a conclu un pacte avec le clan présidentiel de Bouteflika en contrepartie d’une candidature à la présidentielle de 2019. « Le clan présidentiel lui a alors exigé de rentrer dans les rangs et de nier sa kabylité », a affirmé Nordine Ait Hamouda. Ce dernier a illustré ses propos par le dernier meeting animé par le responsable du RCD à Alger : « tout le discours de Mohcene Bellabas a été fait en arabe alors que dans la salle, 90 % de l’assistance était constituée de Kabyles ». Nordine Ait Hamouda a affirmé également que « Said Sadi s’attaque à l’homme d’affaires Haddad alors que ce dernier lui a rendu beaucoup de services et il lui avait même offert une voiture blindée ».
Quant à son exclusion du RCD, Nordine Ait Hamouda a révélé que Said Sadi a reçu des ordres d’en haut pour qu’il l’éjecte du parti. « Ce n’est pas lui, ça vient de ceux avec qui il a conclu un pacte dans la perspective de se présenter aux présidentielles », a indiqué l’orateur qui a promis de faire encore d’autres révélations et qu’il n’allait pas rester les bras croisés après son exclusion du RCD : « Je ne pardonnerai jamais à Said Sadi de m’avoir traité de traitre après mon exclusion. Et je n’accepterai aucune tentative de réconciliation avec lui ni de face à face télévisé. Mais je ne me tairais plus jamais », a conclu le fils du Colonel Amirouche.
A entendre Nourdine le RCD est un parti géré de tout temps par le DRS. Les révélations de Nourdine sont graves. Très grave même. «  Sadi a failli me manger lorsque j’ai défendu Hocine Aït Ahmed à l’APN et par la suite Ferhat Mehenni. Il a une haine viscérale envers tout ce qui est kabyle », tonne Nourdine. Il accuse même l’ancien président du RCD  de divulguer des secrets d’État à l’ambassadeur des USA et à celui de la France. Une autre accusation qui fera certainement mal à Saïd Sadi.  Nourdine a répété encore une fois que le RCD est toujours géré par Saïd Sadi et Mohcine Belabès n’est que son ombre.  Reste à savoir si le docteur Sadi réagira à ces graves accusations qui secoueront à coup sûr la maison du RCD.
Lyès Medrati