Nouara et Ali Yahia Abdennour également lauréats du Prix Matoub

0
Maitre Ali Yahia Abdenour
Maitre Ali Yahia Abdenour

KABYLIE (Tamurt) – Après l’annonce du nom de Slimane Azem comme étant l’un des trois lauréats à titre posthume du Prix « Matoub Lounès » contre l’oubli, pour son édition 2018, les organisateurs de ce prix viennent d’annoncer les noms des deux autres récipiendaires. Il s’agit de la chanteuse Nouara et du militant des droits de l’Homme, l’avocat Ali Yahia Abdennour.

C’est donc officiel, la liste des trois lauréats du Prix « Matoub Lounès » contre l’oubli a été rendue publique par les responsables de l’association culturelle « Amgud » de la daira de Drâa El Mizan. Il s’agit du maitre de la chanson kabyle Slimane Azem dont on commémore le centenaire de la naissance cette année. Il est aussi question de Nouara, la chanteuse kabyle que Matoub Lounès avait qualifiée de diva et qui a réalisé un magnifique duo avec le Rebelle dans ses deux albums intitulés « Communion avec la patrie » et « El Mahna ». Par ailleurs, la troisième personnalité qui recevra le Prix « Matoub-Lounès » contre l’oubli n’est autre que Ali Yahia Abdennour.

La cérémonie officielle de la remise de ce prix annuel aura lieu à Drâa El Mizan le 11 octobre prochain. Il s’agit de la date-anniversaire des événements d’octobre 1988 au cours desquels Matoub Lounès avait été criblé par cinq balles de la part d’un gendarme près de Michelet. De nombreuses personnalités du monde politique, artistique, culturel et sportif de toute la Kabylie prendront part à cette cérémonie qui est devenue une véritable tradition dans la région de Drâa El Mizan depuis quelques années.

Tahar Khellaf