Une nouvelle stèle à l’effigie de Matoub à Souk El Tenine

2
Stèle à l'effigie de Matoub

SOUK EL TENINE (Tamurt) – Après avoir raté, en avril dernier, l’inauguration de la stèle à l’effigie du grand chanteur que fut Matoub Lounes, laquelle n’avait aucune  ressemblance avec le défunt, l’assemblée populaire communale de la station balnéaire de Souk El Tenine, à l’Est de Bougie, vient de procéder à son remplacement par une nouvelle stèle refaite par le même artiste et, enfin, à son inauguration officielle.

La commune de Souk El Tenine a voulu commémorer le 37e anniversaire du printemps amazigh en érigeant la première stèle au centre ville mais hélas le travail artistique était très loin des attentes. Ce fut un  véritable fiasco. D’ailleurs, même si la nouvelle stèle a été officiellement inaugurée, elle n’est pas tellement réussie. Toutefois ce qui compte c’est l’intention et pour cela le maire de la localité, ancien détenu des événements de Kabylie,  est à féliciter pour cette réalisation.

Subventionnée sur le budget communal, cette nouvelle statue a coûté à la commune la bagatelle de 200 millions de centimes a déclaré le maire sur les ondes de la radio locale. D’ailleurs, il dira également vouloir ériger une autre stèle en hommage aux anciens maquisards de la guerre de libération. Cette décision serait motivée, selon des indiscrétions, par le mécontentement de la famille révolutionnaire quant à l’érection d’une stèle à l’effigie d’un chanteur au lieu d’un ancien combattant. Les vieux réflexes ne sont pas prêts de disparaître.

Amaynut