Pour offense à Bouteflika, un chawi comparaitra en justice ce 20 mars

1

ALGÉRIE (Tamurt) – Réda Belgasmi, un jeune chawi, président de l’association Aurès Tamazgha, comparaitra le 20 mars devant le tribunal de Serriana, dans la wilaya de Batna, pour outrage au président de la république algérienne.  

Redha Belgasmi
Redha Belgasmi

Il lui et reproché de critiquer le président de la république, l’état algérien et tous les pouvoirs publics. Comme si le fait de remettre en cause, en tant que citoyen, une gouvernance ou une gestion chaotique est une diffamation pour laquelle on doit être jugé.

Amaynuth pour Tamurt