On baptise des lycées en nom de Hocine Aït Ahmed

0

ALGERIE (Tamurt) – Une dizaine d’établissements scolaires d’enseignements secondaires  ont été baptisés cette semaine au nom de Hocine Aït Ahmed, l’un dé principaux dirigeants de la guerre de libération algérienne décèdé le mois de décembre 2015.

Pour un homme de telle envergure, qui a choisi d’être enterré chez lui en Kabylie, le pouvoir algérien a  décidé de baptiser des lycées à son nom, alors que des dictateurs, comme Boumediene, ont droit à la baptisation d’un aéroport, lui qui a confisqué l’indépendance algérienne. Un mépris envers Hocine Aït Ahmed, mais aussi envers tous les Kabyles qui ont combattu pour libérer l’Algérie.

Le comble dans cette histoire, les responsables du FFS sont les premiers à l’applaudir. L’armada des présidents de ce parti et des députés et autres élus se sont déplacés en masse pour assister aux cérémonies de baptisassion des lycées au nom de Hocine Aït Ahmed. A Larvaa Nath Irathen on a même baptisé une piscine au nom de père de l’Organisation Secrète. Des hommes de la trempe de Hocine Aït Ahmed on mérite que des grandes universités et facultés portent leur nom, pas des lycées des contrées isolées.

Lounès B