On parle de Radio Tamurt sur Télérama

0

KABYIE (Tamurt) – Son nom signifie «pays» en kabyle. Lancée sur Internet en mars, Radio Tamurt se veut «un trait d’union entre les Kabyles du pays et ceux de la diaspora, ainsi que les amis de la Kabylie». Elle souhaite même être, selon son responsable, Mohand-Ali Allioui, «un média alternatif qui tente de contourner la censure mise en place en Algérie, dans le respect de la pluralité d’opinions et des libertés individuelles».

Laïcs et majoritairement en kabyle, ses programmes comptent beaucoup de musique, mais aussi des interviews d’artistes, une émission sur «La femme dans le monde», un cours de langue ou de l’humour. Ces conten us (bientôt diffusés en anglais et en allemand) sont préparés en France par une dizaine d’animateurs bénévoles. «Il s’agit de pouvoir nous exprimer et mieux nous faire connaître, poursuit Mohand-Ali Allioui, et de lever le rideau de fer que le régime algérien a dressé sur la Kabylie depuis le massacre de 2001, qui a fait une centaine de morts et des milliers de blessés parmi des jeunes manifestants kabyles.»

Laurence Le Saux

http://radio.tamurt.info