Organisée par l’école en hôtellerie « Le Jardin secret » – Première édition de Miss Djurdjura à Tizi-Ouzou

0

L’élection de Miss Djurdjura est prévue pour ce vendredi 10 janvier à 13 heures à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. C’est à l’initiative des responsables de l’école privée spécialisée dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie, « Le Jardin secret », que cet évènement a été organisé.

Une manifestation qui a connu une réussite à Tizi-Ouzou. L’exigence des membres du jury de la maitrise parfaite de la langue Kabyle pour chaque candidate a donné un cachet particulier à ce concours de beauté avec la volonté des organisateur de promouvoir notre culture. Pas moins de 89 jeunes filles ont pris part à cette première édition.

12 filles ont été sélectionnées le 4 janvier dernier. L’heureuse Miss Djurdjura sera connue donc dans les prochaines heures. Le patron de l’école «Le Jardin Secret», Farid Aït Bachir, un investisseur crédible et très respecté à Tizi-Ouzou, a mis la main à la poche et a organisé une manifestation à la hauteur de la valeur de la femme Kabyle. Rares sont les investisseurs qui pense de nos jours à notre culture.

La première Miss Kabylie et ses trois dauphines bénéficieront de formation dans le domaine d’accueil et d’autres privilèges dans le cadre professionnel, comme des emplois. « Les prochaines éditions toucheront toutes les régions de La Kabylie », a rassuré le premier responsable de l’école hôtelière.

« Enfin un vrai concours de beauté pour notre région. Pareilles initiatives mettront un terme aux agissements d’escrocs qui ont même souillé l’honneur de la femme Kabyle », nous a déclaré Lydia, une ancienne jeune étudiante kabyle.

Saïd F.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici