Où est passé Said Bouteflika ?

0
Saïd Bouteflika
Saïd Bouteflika

ALGERIE (Tamurt) – Alors qu’il y a quelques années, une grande partie des observateurs algériens et de la presse, même celle dite indépendante, attribuait à Said Bouteflika (frère et conseiller du président) des pouvoirs et des prérogatives omnipotents, on n’entend plus parler de ce dernier. Drôlement, ce « retrait », du moins sur le plan médiatique, est constaté à la veille des élections présidentielles de 2019. Said Bouteflika avait, pourtant bel et bien, été présenté, par d’aucuns, comme un éventuel successeur de son frère.

On n’aperçoit désormais Said Bouteflika que lors des cérémonies d’enterrement de hautes personnalités nationales. Sa présence lors de ces funérailles ne manque pas d’être signalée, d’ailleurs par les journaux algériens contrôlés d’une manière ou d’une autre par le pouvoir. Sans plus. Le rôle politique que joue ou que jouerait Said Bouteflika n’est plus mis en relief. Même des événements politiques aussi lourds de sens comme l’éviction de Said Bouhadja, ex-président de l’APN ou le départ volontaire ou forcé de Djamel Ould Abbès de son poste de secrétaire général du FLN ne sont plus attribués, ni d’une manière ni d’une autre, même avec des probabilités, à Said Bouteflika.

De deux choses l’une. Ou bien des ordres ont été donnés à tous de ne plus citer ni faire référence à Said Bouteflika ou bien, comme le laisse entendre un chercheur algérien renommé, les pouvoirs attribués à Said Bouteflika, pendant un certain temps, n’étaient pas réels et furent fabriqués de toutes pièces.

Tarik Haddouche