Ould Abbès : « C’est juste un malentendu entre Haddad et Tebboune »

2
Haddad et Tebboune

ALGÉRIE (Tamurt) – Comme tout le monde le soupçonne déjà, le litige entre Tebboune, premier ministre Algérien, et l’homme d’affaire du régime, Ali Haddad, n’est qu’une mise en scène. Selon Ould Abbès, patron du FLN, lui aussi du sérail, « le quiproquo entre Haddad et Tebboune, ne serait qu’un malentendu ».

Cette déclaration à été faite ce dimanche matin par le secrétaire général du FLN, lors de son déplacement à Tizi-Ouzou. Donc toute la polémique de cette semaine qui a fait couler tant d’encre et de salive à propos de Haddad et Tebboune, n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. Ould Abbès n’aurait pas fait de telles déclarations sans l’aval de ses mentors, qui ne sont autres que les membres de la famille Bouteflika. Certes, il n y a pas de fumée sans feu, mais les hommes du régime arrivent souvent à trouver un consensus entres eux quelles que soient les divergences qui les minent.

Le régime n’est jamais mis en péril.  » Saïd Bouteflika veut certainement contrôler Haddad. Il lui a même limité les projets ces derniers temps, mais je ne pense pas que Haddad subira ce qu’a subi Khalifa. Ali Haddad est obéissant et reste quand même fidèle à Saïd Bouteflika qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui  » confie un journaliste de Tizi-Ouzou qui travaille pour l’un des journaux de Haddad.

Ravah Amokrane