Ould Ali El-Hadi et Amara Benyounès craignent la prison

0
Ould Ali El-Hadi et Amara Benyounès
Ould Ali El-Hadi et Amara Benyounès

ALGÉRIE (TAMURT) – Les Kabyles de services vivent ces derniers jour la peur au ventre. Ould Ali El-Hadi et Amarane Benyounès n’ont pas donné signe de vie depuis le 22 février dernier. Ils craignaient la furie populaire.

La situation s’est empirée pour eux, après l’arrestation des membre du clan de Toufik et de Said Bouteflika. La façon dont leur ami Ali Heddad a été arrêté les a choqué. Ils craignent que la machine des règlements claniques les rattrape. Ils ne sortent pas et évitent tout contact et apparition publique. Les temps ont changé pour eux. Personne ne pourra plus venir à leur secours.

Ould Ali El-Hadi et Amara Banyounès ont longtemps était des pions du régime en Kabylie et ont bénéficié de tous les privilèges. Ils savent bien qu’ils sont vomis en Kabylie et personne ne veut d’eux. On dit que même les proches cousins d’Amara Benyounès l’évitent. Les traîtres sont toujours laissés-pour-compte. Les moments sont durs pour eux. Chute du régime ou pas, ils risquent la prison.

Nadir S.