Ouyahia aurait eu l’avis des anciens délégués des arouchs sur le statut de la Kabylie

9
Ouyahia et Abrika

ALGÉRIE (Tamurt) – Le régime algérien agit toujours dans l’ombre à propos du dossier de la Kabylie. Encore une fois, c’est Ahmed Ouyahia qui a commencé à manœuvrer, pas pour trouver une solution sur la Kabylie qui arrange les deux côtés, mais certainement pour couper l’herbe sous les pieds aux mouvements indépendantistes kabyles.

Ouyahia aurait pris attache avec trois anciens délégués dits du mouvement citoyen entre 2001 et 2002.Les détails de cette rencontre ne nous ont pas été précisés par notre source, mais le statut de la Kabylie est le principal objectif, parait-il. « Je sais qu’Ouyahia a pris attache, de nouveau, avec des anciens délégués du mouvement citoyen sur la revendication de indépendance de la Kabylie, mais on ne sait pas qui a pris, en premier, l’initiative.

Il se peut que ce sont ces anciens délégués, qui ont sombré dans l’anonymat, qui ont proposé leurs services à Ouyahia », selon un député de Tizi-Ouzou. Cette information confirme à quel point le régime Algérien est préoccupé par les mouvements souverainistes kabyles, surtout après la fort probabilité de l’indépendance des Kurdes d’Irak et de la Catalogne. Ouyahia prépare certainement un plan machiavélique.

Ravah Amokrane