Pour Ouyahia, le malheur de l’Algérie c’est le MAK !

25

ALGERIE (Tamurt) – Ahmed ouyahia ne rate aucune occasion pour descendre en flammes le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie. A l’ouverture des travaux du congrès de son parti, hier à l’hôtel El Aurassi, il a tiré à boulets rouges sur le MAK. Pour lui le malheur de l’Algérie émane du MAK. Il craint sérieusement que son pays soit détruit à cause de ce mouvement.

A ces accusations Ferhat Mhenni lui a déjà répondu par le passé. «  Ni moi ni le MAK ne peuvent détruire l’Algérie, Ouyahia et ses amis n’ont rien laissé », avait déclaré, à l’époque, le président du GPK. Par ailleurs, ce qui est déplorable, c’est que ce sont les  Kabyles de service appartenant du régime qui s’attaquent au MAK. Les traîtres sont toujours plus zélés que leur maîtres.

Même durant la guerre de libération algérienne, menée par les Kabyles, les harkis ont commis plus de crimes que l’armée Française. Ouyahia et El Hadi Ould Ali, qui obéissent  à la lettre à leurs mentors, ne se sont pas rendus compte, peut être, que leur critiques ne font que renforcer la crédibilité du MAK ? Les traîtres Kabyles ne se sont pas aussi rendus compte que le MAK les ignores et personne ne leur  prête attention ces derniers temps.

Ce qu’oublient Ould Ali El hadi et Ouyahia et qui est grave pour eux, c’est que même avec tout ce qu’ils rendent comme service au régime, ils sont isolés par le clan de Bouteflika. Saïd Bouteflika haït tous les Kabyles, même ceux de service !

Lounès B