Ouyahia ne ressent pas l’humiliation

1
Ouyahia

ALGERIE (Tamurt) – Insulté, dénigré et traité de tous les noms d’oiseaux, Ouyahia semble ne pas ressentir l’humiliation. Lui, le plus grand Kabyle de service, est habitué à ces situations. Il est aguerri comme on dit. Plus de 50 000 personnes l’insultaient et lui il n’a pas réagi. Personne au monde ne veut même pas imaginer être à la place d’Ouyahia le premier  mai dernier au stade de 5 juillet lors du match de la finale de la coupe d’Algérie entre la JSK et Sidi Bel Abbès.

Dommage que les supporteurs kabyles ont évoqué sa mère. Cette dernière était digne. Elle a même renié son fils Ahmed pour avoir rallié le régime contre ses frères. Les Frères d’Ahmed Ouyahia, qui sont installés à Alger, ont coupé tout contact avec lui. Sinon, les vidéos ou Ouyahia a été dénigé ont fait le tour du monde. Même les arabophones algériens ont salué le courage des Kabyles.

Ravah Amokrane