Ouzelaguen et Ichelaten rendent hommage à Dyhia Lwiz

0
Dyhia Lwiz

BOUGIE (Tamurt) – Les comités des villages Ighil Oumeched, relevant de la commune d’Ichelaten, et Tiouririne, relevant de la commune d’Ouzellaguen, s’apprêtent à rendre hommage, demain, samedi 12 août,  à l’écrivaine, poétesse et animatrice du café littéraire de Bougie, Dyhia Aouezelleg dite Dyhia Lwiz, décédée le 30 juin dernier suite à une longue maladie.

Une exposition de photos et d’articles de presse, le recueillement et dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe de la défunte et une conférence sur la vie de cette grande femme de culture, constitueront le programme de cette commémoration qui se fera dans les deux villages. Celui-ci sera scindé en deux demi-journées. La matinée sera consacrée à Tiouririne et l’après-midi à Ighil Oumeched.

Il est utile de rappeler que la défunte était une écrivaine trilingue qui maniait le verbe aussi bien en français, en kabyle qu’en arabe. Elle a décroché, l’année dernière, le prix Mohamed Dib pour son recueil de poésie en tamazight intitulé «  Gar Igeni dtmurt ».

Amaynut