Paris : Un élan de solidarité pour Merzouk Touati

0
Solidarité avec Merzouk Touati de Nasser Yanat
Solidarité avec Merzouk Touati de Nasser Yanat

PARIS (Tamurt) – « Quand on veut, on peut. Quand la sincérité et le militantisme sont au rendez-vous, tout devient possible » C’est ainsi que l’écrivain kabyle,Youcef Zirem, a résumé, la belle rencontre de solidarité, dédiée à Merzouk Touati, qui a eu lieu, le 06 octobre 2018, à Asnières-sur-Seine. C’est vrai que l’appel du cœur a été entendu. La grande salle du (Chez-nous) ne pouvait pas d’ailleurs contenir les nombreuses personnes qui avaient tenu à exprimer leur solidarité à Merzouk Touati et autres détenus d’opinion.

Difficile de contenir sa colère et de se résigner devant l’absurdité. Pourtant, c’est dans ces durs moments qu’il devient urgent d’agir en toute lucidité. L’appel des organisateurs, l’artiste, Nasser Yanat, Idir Zadi, Omar Yanat le patron de la Brasserie « Chez nous » et Chavan à toutes les associations, mouvements, regroupements, notoriétés publiques, écrivains et artistes à s’unir et à réfléchir au meilleur moyen d’aider les familles nécessiteuses des détenus, a eu un écho très favorable. L’affaire Touati a mis à nu un système aux abois. Elle a dévoilé les pratiques de l’Etat algérien qui fait entièrement confiance à Madani Mezrag, un ancien chef terroriste, au point de le recevoir à la présidence avec tous les honneurs et méprise un honnête citoyen au point de le jeter derrière les barreaux pour de longues années de prison ferme.

Le talentueux N. Yanat a réussi à rendre l’art accessible au public et au service des causes justes. Lui, qui avait aussi connu les geôles algériennes pour avoir été un acteur du printemps berbère 80, au lycée Ihaddaden de Bgayet. Il a réussi par l’art, poésie et musique, à dénoncer l’infamie du pouvoir algérien. Les dons et la recette de la vente de ses tableaux de peintures seront envoyés aux familles des détenus d’opinion.

N. T.