Le parlement hollandais vote pour l’interdiction de la vente des armes vers l’Arabie Saoudite

3
Le parlement hollandais vote pour l’interdiction de la vente des armes vers l’Arabie Saoudite
Le parlement hollandais vote pour l’interdiction de la vente des armes vers l’Arabie Saoudite

AMSTERDAM (Tamurt) – La décision qu’a prise le Parlement hollandais le mardi 15 mars vient à point nommé pour couper l’herbe sous les pieds du royaume wahhabite. En effet, une résolution interdisant l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite est adoptée par les députés hollandais.

Une première pour un pays de l’Union européenne, en lien direct avec l’intervention de l’Arabie Saoudite au Yémen. Dans ce plan, les législateurs néerlandais demandent le gel de la vente d’armes à Riyad en raison du non-respect des normes internationales dans l’agression militaire saoudienne contre le Yémen. Les députés ont approuvé ce plan dans le cadre d’une résolution adoptée à une large majorité en février par le Parlement européen qui réclamait un embargo sur les livraisons d’armes des pays de l’Union européenne à l’Arabie saoudite.

Dans sa résolution du 25 février, le Parlement européen avait condamné « les frappes aériennes de la coalition menée par l’Arabie et le blocus naval qu’elle a imposé au Yémen, qui ont conduit à des milliers de morts et encore déstabilisé davantage le pays», en demandant aux gouvernements de la Grande-Bretagne, de la France et d’autres pays européens de geler leurs livraisons d’armes à Riyad.

Néanmoins, les pays du vieux continent ont intérêt à délaisser les vieux démons du royaume wahhabite, premier promoteur du terrorisme à travers le monde, tentant vaille que vaille d’imposer le dogme panarabisme dont la Kabylie est l’une des victimes collatérales de ce régime, relayé par la grâce du pouvoir d’Alger.

 Amnay