Partis dits démocrates, ils se réunissent avec les islamistes et insultent le MAK

13
KABYLIE (Tamurt) – Les partis islamistes qui affichent clairement leur opposition à la langue amazighe, qui n’ont jamais pu pénétrer en Kabylie et qui ont infesté les maquis et n’hésitent pas à prendre les armes quand il le faut et ils l’ont déjà fait, s’assoient autour de la même table avec les partis deux partis kabyles  autoproclamés démocrates.
Ces derniers trouvent tout à fait normal de s’associer aux partis de Djabellah et de Mokri et même à Ali Belhadj. En revanche, quand il s’agit du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, les mêmes partis dits démocrates ont la gâchette facile. Qu’il s’agisse du RCD ou du FFS, il est vraiment étrange de constater que le seul ennemi à abattre est le MAK alors que les partis islamistes sont curieusement épargnés. Même quand Abdellah Djaballah déclare s’être opposé énergiquement à l’officialisation de tamazight dans la constitution, ni le RCD ni le FFS n’ont réagi.
Même silence de la part des responsables de ces deux partis, quand il y a moins d’une semaine, l’islamiste Abderrezak Mokri déclare qu’il est contre l’enseignement de la langue amazighe dans les écoles. Cette attitude est des plus paradoxales surtout quand on constate aussi que quand il s’agit d’évoquer le pouvoir algérien qui a ruiné l’Algérie en général et la Kabylie en particulier, le chefs des deux partis kabyles évitent aussi de parler des sujets qui fâchent et des dossiers lourds. De même que concernant le FFS, quand il s’est réuni avec des chefs terroristes du FIS à Rome en 1995, il a trouvé que cette démarche était tout à fait normal sans compter les accointances des chefs de ce partis avec les dinosaures du FLN comme Mouloud Hamrouche, Ahmed Taleb Ibrahimi, Abdelhamid Mehri, Ahmed Ben Bella, etc. Le RCD n’a pas non plus hésité à siéger en 1999 dans le même gouvernement avec les loups du FLN et du RND ainsi qu’avec des ministres islamistes sous la présidence de Abdelaziz Bouteflika.
Pourquoi autant de souplesse et d’esprit sportif à l’égard des islamistes et du pouvoir alors que, concernant un mouvement pacifique, démocratique, moderniste et émancipateur   comme le MAK, présidé par un symbole et militant de longue date comme Ferhat Mehenni, les deux même partis se montrent d’une animosité et d’une hostilité incompréhensibles et sans commune mesure ?
La question ne s’adresse pas aux militants sincères de ces deux partis, qui eux, savent qui est l’ami et qui est l’ennemi mais plutôt aux chefs de ces formations politiques, dont l’attitude envers le MAK sera retenue par l’histoire, un peu comme la position du PPA avant le déclenchement de la guerre d’Algérie.
Tahar Khellaf

13 COMMENTAIRES

  1. Le MAK. Qu est ce qu ils ont fait les 2 parties ces dernières annees. Ils ont perdu les élections meme a, Draa el Mizan en 92. Le FFS a traite les patriotes kabyles de mercenaires et ce pour plaire aux terros.

    • Malgré les révélation du fils du colonnel amirouche notre SS declare a Haizer sur le projet du mak : (selon tsa) :
      teurs du Printemps berbère, M. Sadi rappelle qu’aucun acteur des événements d’Avril 1980 ne peut dire que «notre combat était manipulé ou parti du néant. C’était un mouvement structuré, avec une vision claire, nette et précise, celle visant la promotion des libertés démocratiques».

      Commentant la célébration du 36e anniversaire du Printemps berbère, marqué par une forte mobilisation populaire, l’ex-leader du RCD dit regretter l’absence du FFS à ce rendez-vous. «Ce n’est pas pour faire un rapport de force entre les tendances, mais pour créer un rapport de force global contre le pouvoir», a-t-il clamé sous les applaudissements d’une assistance nombreuse. Concernant le Mouvement pour l’autodétermination (MAK), Saïd Sadi — qui préside la fondation Afud — a eu des mots brefs mais percutants : «Tout le monde a le droit de débattre ; il faut accepter tous les avis qui doivent être écoutés et surtout débattus. A mon sens, ce projet n’a pas de contenu.»

  2. il ya aussi un certain djamel bahloul du ffs qui s’est fondu dans un arabe châtié digne d el bachir el ibrahimi ou de abderahmane chibane dans un cours d’algeronazionalisme a faire rougir krim belkacem ou boudiaf sur el màgharibia , bien-sûr il commence a dire que le ffs est présent sur toute l’algerie , que le sang des chouhada algériens a irrigué la kabylie et ceux de la kabylie , l’Algérie . que le ffs va démocratiser l Algérie etc . oubliant parcontre de dire combien cette Algérie le paie , que son nationalisme est son salaire moribant , que son partie n’a meme pas pu démocratiser une apc ( chorfa-bouira ) et il parle de democratiser l ‘algerie ? que soncombat a toujours etait de separer les kabyles ( en sseff) pour les affaiblir ….que leur CD est raillé et bon pour la poubelle de l’histoire

  3. C tout le monde qui panique parce que le MAK est en train de leur rafler la mise populaire. Ils savent que face au peuple ils sont nus. La crédibilité de tous les politiques qu’ils soient du pouvoir ou de la soi-disant opposition s’est érodée, alors, en désespoir de cause, les protagonistes enterrent la hache de guerre pour lutter contre un ennemi commun qui dévoile leur nullité. Quoi qu’ils fassent, ils ne feront que rabattre plus de monde vers le MAK qui avance tête haute, insensible aux insultes, car blanc comme neige.

  4. Ta zemurt tassru l’olivier pleure
    Tan’a i’Ta’ch qurt se plaint à la hache
    « Bezzaf felem at qarha ‘th iyi Tes coups sont durs,tu me fais trop mal
    Ta’ch qurt ta na yes’s it’zemurt La hâche retorqua à l’olivier
    Afuss iw es’ghurem id yussa Ma « manche » est fait de ton bois
    ————————————————————————————————————————
    Izem(s’tiâamar a francis) d’lwenes’s i t-yenɣan, ecciεa-s d-Abu Sellan.

    Le lion(colonialismefrançais) c’est lwanes qui l’a tué, la gloire c’est pour l’Abou Sellan(colonialisme arabe)

    Proverbes de la moralité kabyle

  5. le RCD et le FFS doivent cesser d’être des partis ALGERIENS puisqu’ils sont de fait des partis Kabyles et corriger leurs visions stratégique visant à sauver ce territoire qui s’appel l’Algérie et se concentrer pour sauver la Kabylie, menacée de disparition, et arrêter cet Algérianisme stérile qui n’a produit que des horreurs pour notre patrie la Kabylie, pourtant ils connaissent l’histoire des créateurs de l’Etoile Nord Africaine des militant du PPK (Parti du Peuple Kabyle) BENAI OUALI et ses compagnons qui ont payés de leurs vies la revendication identitaire, sans oublier les ABANE, AMIROUCHE, KRIM et les autres (la liste est longue) sacrifiés par les baathistes Algérianistes pour bâtir cette entité xénophobe et raciste qu’est l’Algérie. TANEMIRT

  6. Cela nous étonne pas, dans un pays ou les criminels sont vénérés et considérés, c’est la bassesse qui se moque de la vertu! Ce pays de m…. pilule de mafieux, de malhonnêtes et de d’extrémistes, les arabes ne sont pas connus pour leur tolérance et le respect si non cela se saurait??…. c’est le monde à l’envers!!…

  7. Le FFS et le RCD me décoivent beaucoup, d’abord parcequ’il ont accepté de revevoir sièges et des signature de la part de la police politique (Ex DRS) pour se donner une posture nationale. Comment peut on se pretendre democrate et verser dans la corruption de voix electorale ? Comment peut on se pretendre democrate en acceptant le traffic electoral ? Dans les pays qui se respetent, traffiquer les urnes, c’est de la hautes trahision, et c’est ces partis même qui font le lecon du patriotisme ? Tous des vendus, FFS ou RCD, je ne parle pas des militants de base qui essayent de défondre tant bien que mal de ce que font les leaders des partis. Autrefois, j’etais sympathisant du RCD, mais je ne le suis lorsque j’ai decouvert le pot aux roses, l’arnaque politique. J’ai vu sur facebook et youtube la marche du RCD, avec leur 200 personnes et les drapeaux algerien, ce ne me dérange pas, c’est leur problème, mais lorsque j’ai entendu des « TAHYA TAHYA », j’ai été choqué . Depuis quand les kabyles sconde le « TAHYA TAHYA ? » On se croirait au FLN des années 90. Les subventiosn du FFS et du RCD dépendent de ce que l’état algerien veut leur donner, vu qu’ils n’ont plus de base en kabylie, et pour celan apparemment, ils sont pres à vendre père et mère pour une poignées de dinars, le monnaie dont l’esperence de vie dépend de combien de temps reste t il encore au pertrole de vivre.
    Bref, Les cadre du FFS et du RCD me décoivent aux plus profond, mais en politique, il faut savoir que tout le monde à un prix.

  8. D’ici une annee le RCD et le FFS vont disparaitre de la scene en Kabylie; il y auras des epouventails tenus par le regime en place mais ils ne tromperont personne. La prochaine fois que ils appeleront a une manif, le regime vas leur ramener des manifestants d’autre regions comme des militaires deguises en civil par example. Mais bien sur le FLN, le RCD et le FFS auront toujours leurs elus de Kabylie car ils controllent les lections.

  9. Pour le vrai Izem, toz,toz, toz, c’est l’extremisme qui va disparaitre de la kabylie et vous disparaitre avec eux. La kabylie ne se limite pas à Iloula Oumalou. Aqvayli our yezmirara illehkem. MAzikoun thetsmengahm af thezoulighine, the tsemyatcham garawen. La preuve le seul probleme des MAKERKOURISTES est le RCD et le FFS. Votre pire emeni est le Kabylie. Si vous aurez ce vous demanez, ce vous n’aurez jamais car vous allez etre combatus et aneantés par les vrais Kabyles. LEKVAYELES IHOURIYENES.
    VIVE L’ALGERIE UNIE ET INDIVISBLE.

    • L’algérie déteste tout ce qui est Kabyle sans faire d’exception. Ceux qui en appellent à l’Algérie sont comme ceux qui dénonçaient leurs frères Kabyles au colonialisme français avant 62. Le colonialisme de cette époque traitait ces dénonciateurs et collaborateurs comme des chiens, il en est de même aujourd’hui pour ceux qui se montrent plus algerianiste que les algériens. L’algerie les « remerciera » par le même traitement.

      L’algérie suivra la voie que lui tracera la majorité arabo islamique du peuple algérien, les Kabyles qui veulent rester algériens devront suivre les lois de cette majorité arabo algérienne même si ces lois dont contraires à leur vision de la société. Les arabes algériens sont dans leur écrasante majorité pour la généralisation de la langue arabe, ils sont pour le code de la famille et opposés à une autre langue qui pourrait faire de l’ombre à la langue arabe. La loi de la majorité s’imposera par la force ou par la démocratie.

      L’ecrasante majorité des Kabyles aspirent bien entendu à l’indépendance de la Kabylie. Nous aurons notre État Kabyle démocratique et laïque avec la langue Kabyle comme première langue. C’est notre objectif, les autres Kabyles qui ne pensent pas de cette façon ne sont pas nos ennemis. Ils sont libres s’ils le souhaitent de servir l’arabo islamisme algerien. Mais tant pis pour eux.

  10. Azul…Non aux extrémistes du mak ce projet utopique et aventurier n est pas viable. Des centaines de kabyles sont morts durant la guerre coloniale pour libérer toute l Algérie. Je ne vais pas faire cadeau des 95% du pays pour s enfermer dans un pseudo micro etat kabyle sorti de la tête de quelques illuminés. L’Algérie est un pays amazighs .La kabylie c’est l Algérie et vice versa. ..

  11. On tourne rond, et on tourne autour du Rcd, c’est la seul unique raison de vivre.

Comments are closed.