Personne ne parle des détenus politiques mozabites

0
Kamel Eddine Fekhar
Kamel Eddine Fekhar

MZAB (TAMURT) – Toute l’Algérie s’est soulevée contre l’arrestation de Louiza Hannoune et autres hommes d’affaires Algériens, mais personne n’a soufflé mot sur les détenus politiques Mozabites dont Kamel-Eddine Fekhar. Les Mozabites ne sont pas considérés comme des Algériens.

En dehors de la Kabylie ou quelques voix seulement dénoncent l’emprisonnement des Mozabite, aucun Algérien n’a entendu parler des détenus politiques mozabites. Pourquoi la bourgeoise Louiza Hannoune a bénéficié de soutien alors qu’elle a abandonné le terrain des luttes depuis longtemps, et les militants mozabites personne n’en parle d’eux? Ils sont une centaines de détenus d’opinions mozabites à purger de longues peines de prison, et depuis longtemps.

L’un d’eux, Mohamed Babnejar est condamné à vie, depuis 2005. l’indifférence des Algériens et leur mépris envers les Mozabites en dit long sur le racisme dont est victime cette minorité amazighe. Même les partis politiques kabyles, le FFS et le RCD, qui comptent des militants mozabites emprisonnés ne daignent bouger le petit doigt pour dénoncer au moins leur arrestation arbitraire. Les appels de détresse lancés par les familles des détenus et leurs enfants n’ont trouvé aucun écho favorable en Algérie.

Nadir S.