Le personnel de l’ONU à Alger obligé d’apprendre la langue tamazight

3
Onu tamazight tamurt

ALGER (Tamurt) – Une trentaine de fonctionnaires de l’ONU à Alger sont en formation de plusieurs semaines pour l’apprentissage de la langue tamazight. La première session a été entamée le 20 septembre dernier à Alger. La plupart des ses fonctionnaires sont de diverses nationalités, américaine, espagnole, gabonaise, libanaise, etc. L’instance Onusienne oblige ses fonctionnaires à maitriser parfaitement tamazight qui est largement utilisée en Algérie.

Ces formations pour l’apprentissage de tamazight sont inscrites dans la durée. Le personnel va même apprendre l’écriture de tamazight en caractère latin, ajoute notre source. Les formations sont assurées par des enseignants universitaires kabyles. Cette expérience a eu lieu déjà au Maroc depuis plusieurs années. Ainsi les fonctionnaires de l’ONU s’expriment aisément en tamazight avec les Marocains. L’ONU a décidé alors de reproduire cette expérience en Algérie.

Cette nouvelle qui a été rendue publique par l’ONU à Alger a été complètement ignorée par la presse du régime d’Alger. Pourtant c’est une formation inédite et tamazight est reconnu comme langue national et semi-officielle par le régime d’Alger. Cet exemple de l’apprentissage de tamazight par des étrangers suffit pour désavouer les Algériens qui refusent d’apprendre la langue de Massinissa. Notons que même des cadres économiques chinois établis en Algérie ont appris tamazight. Ils écrivent et s’expriment avec cette langue parfaitement.

Ravah Amokrane