Plusieurs cadres du MAK arrêtés : La chasse à l’homme continue

1

ALGERIE (Tamurt) – Ce vendredi matin pas moins de quatre responsables du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie) ont été arrêtés aux environs de la localité des Ouadhias (Tizi-Ouzou). Bouaziz Ait Chebbib,  Hocine Azem, Agawa At Qasi, Kader Ould Abdeslam et Moh At Hemsi ont fait l’objet d’une arrestation par le pouvoir colonial algérien.

La chasse à l’homme est enclenchée par les sbires du régime autocrate algérien contre les cadres et militants du MAK. Au moment où des criminels et autres terroristes sanguinaires circulent en toute impunité et jouissent de tous les privilèges accordés par ce pouvoir mafieux, les militants démocrates du MAK subissent les diatribes et les brimades dudit régime tyrannique d’Alger.

Ferhat Mehenni, Président du Gouvernement provisoire kabyle, a réagi illico presto à ces harcèlements à foison et les arrestations des cadres de parti. Ces intimidations visent avant tout à semer le doute parmi les rangs MAK, mais que dalle ! L’abnégation et la témérité des militants du MAK ne céderont nullement aux coups de boutoirs du régime mafieux d’Alger, effarouché à l’idée que la Kabylie se soit levée comme un seul homme pour demander haut et fort son auto-détermination.

Amnay