La justice ordonne la démolition du port sec du fils du général Bousteila

5
Tala Hamza

BOUGIE (Tamurt) – Bonne nouvelle pour les kabyles en général et le maire de Tala Hamza en particulier. La justice vient de rendre son verdict dans l’affaire opposant ce dernier au fils du général major Bousteila, ancien patron de la gendarmerie algérienne, qui a construit illicitement un port sec à proximité de la caserne militaire de Tala Hamza.

Le juge  a ordonné la démolition de cette aire de stockage confortant, ainsi, dans sa position le maire de Tala Hamza qui s’est opposé, dès le départ, à ce projet en y émettant un avis défavorable. d’ailleurs, pour son refus, l’édile communal a été harcelé, ces jours-ci, d’appels téléphoniques anonymes le menaçant de sa vie.

Les habitants de cette localité qui se sont mobilisés comme un seul homme, aux côtés de leur maire, ont eu enfin gain de cause. La nouvelle a fait le tour de la Kabylie et c’est tous les habitants qui sont contents du verdict.  Malheureusement  les colonisateurs sont nombreux dans la région de Bougie. L a mafia du foncier a dévoré toute cette belle région de la Kabylie.

« La mobilisation et la lutte représentent la seule arme avec laquelle on peut vraiment se défendre. Toutes les régions de la Kabylie doivent chasser les membres de la mafia qui s’accaparent des terres les plus précieuses de la Kabylie », nous a indiqué un habitant de Tala Hamza.

«Le fils du général de la gendarmerie Algérienne n’est pas le seul à construire illégalement en Kabylie. Son cas n’est qu’un  parmi des milliers. J’appelle tous mes frères Kabyles de nettoyer notre pays de ces colonisateurs qui agissent dans l’ombre et surtout sans être jamais inquiétés », ajouta notre interlocuteur.

Lounès B