Pour avoir dénoncé l’injustice et l’atteinte aux liberté individuelles : Un journaliste kabyle menacé de mort

13

SOCIÉTÉ (Tamurt) – On pourrait croire au retour des pratiques des années 90 où les intégristes menaient la chasse aux hommes de presse sinon comment expliquer l’acte dont est victime notre confrère du journal électronique Kabylietimes qui ne cesse de recevoir des menaces pour ses écrits contre l’inquisition et les prêches virulents des imams à l’encontre des non-jeûneurs.

Hafid Nath Slimane puisque c’est de lui dont il s’agit a reçu des messages téléphoniques d’individus le menaçant de mort.  » On va t’gorger au nom de Dieu » est l’un des messages reçu par ce jeune journaliste, selon Kabyletimes qui dénonce fermement ces pratiques d’un autre âge.

 » Agé de 24 ans et ancien animateur radio, il a déjà été poursuivi en justice pour l’un de ses articles dans lequel il dénonçait toute une structure étatique tout comme il dénonce tout ce qui se passe en Algérie comme injustice, le mépris du citoyen, la hogra et la corruption », écrit Kabylietimes qui condamne fermement ces agissements qui menacent la liberté d’expression. « Je ne suis contre aucune religion mais je défends les droits des minorités non musulmanes au nom du respect des autres religions », a déclaré ce jeune journaliste courageux.

L’équipe de Kabylietimes s’éleve contre ces dépassements qui provoquent un climat de terreur envers des personnes dont le seul souci est d’informer le citoyen et de dénoncer des pratiques qui portent atteinte à la liberté individuelle et à la sérénité de la Kabylie.
Farid Derdar