Pour dénoncer la dictature en Algérie, des artistes Kabyles appellent à un deuxième rassemblement à Tizi-Ouzou

7

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Devant le déferlement de chanteuses et artistes opportunistes qui soutiennent Bouteflika en contre partie de quelques miettes, des artistes Kabyles honnêtes, ont appelé à un autre rassemblement pour ce jeudi à la ville de Tizi-Ouzou pour dire haut et fort qu’il existe encore des enfants de bonnes familles.

« La voix des artistes informe qu’une autre action de protestation est prévue jeudi prochain, à la place du 17 octobre, en contrebas de la mosquée à partir de 10h. Comme dans la première action, nous allons réaliser des fresques et des dessins. Des musiciens seront aussi sur place pour jouer de la musique. A tous ceux qui se reconnaissent dans notre combat, pour une Algérie libre et démocratique, vous êtes invités à prendre part à cette rencontre de la voix des artistes, votre voix », lit-on dans une déclaration parvenue à notre rédaction. L’action est ouverte au public, précisent les initiateurs de cette action.

Une première action similaire a été organisée la semaine passée. Les artistes Kabyles ne veulent pas cautionner la mascarade électorale ni la dictature du régime du DRS et de Bouteflika.

« Certains artistes nous ont déshonoré. Avant les chanteurs Kabyles étaient connus pour leur engagement et militantisme, aujourd’hui on les voit chanter pour Bouteflika. Heureux Matoub Lounès qui n’a rien vu », nous a déclaré un musicien Kabyle. « Djamel Allam est devenu le symbole de l’opportunisme. L’histoire retiendra de lui et ses comparses leur traitrise ! », a lâché un citoyen Kabyle à Tizi-Ouzou.

R.Moussaoui