Pour tenter de faire rouvrir la RN 9 – Le wali s’est déplacé le mercredi soir chez les contestataires d’Aokas

1

Voulant dialoguer, il demandera aux contestataires de dégager une délégation de 6 représentants qui doivent se déplacer en son bureau ce jeudi pour tenter de dénouer l’affaire.

Ce à quoi les présents ont réservé un refus catégorique.

Pour les contestataires, le wali, s’il veut régler le problème, doit se rendre au siège de la daïra d’Aokas, le jeudi, jour du sit in de contestation, pour y dialoguer avec les frondeurs.

Une heure plus tard, les éléments du corps républicain de sécurité (CRS) sont intervenus pour disperser les manifestants et rouvrir la route à la circulation.

Comme quoi, le wali était une sorte d’éclaireur pour envoyer les policiers à l’assaut des frondeurs.

De Bougie, Amaynut.info