Le pouvoir a-t-il lâché Haddad ?

13
Ali Haddad

ALGÉRIE (Tamurt) – Les rumeurs enflent  sur le divorce entre la famille de Bouteflika et de celle de Haddad. C’est ce qu’affirment plusieurs medias algériens.  Aucun organe n’a cité de sources vraiment fiables, mais comme on dit, il n’y a pas de fumée sans feu.

L’incident diplomatique provoqué par Ali Haddad  lors du forum des entreprises africaines, tenu Alger dernièrement, n’est qu’un signe révélateur. Si Sellal est allé jusqu’a bouder Haddad,  c’est qu’il a réagi ainsi pour plaire à son mentor, à savoir Saïd Bouteflika. « Sellal ne réagirait jamais de la sorte s’il ne savait pas que Heddad n’est plus estimé au sein des cercles décisionnels », nous glisse un journaliste qui a assisté à la scène.

On ne sait pas réellement qu’elle est la vraie raison de ce divorce qui commence à se rendre public graduellement. Haddad, de la région d’Azzefoun,  qui a été présenté en 2000 par le général Touati à Bouteflika, est devenu un milliardaire en un laps de temps. Ces dernières années, il est devenu même un des décideurs au sein du régime, mais Ali Haddad est rattrapé par ses incompétences.  Il n’arrive même pas à formuler une phrase correctement, ni en Français ni en arabe ni même en kabyle. Il est aussi Kabyle mais ses origines sont un obstacle. Les décideurs ne veulent pas certainement de lui et ils veulent lui mettre des limites.

Lounès B pour Tamurt