Le pouvoir colonial d’Alger continue sa campagne d’intimidation

3

ALGERIE (Tamurt) – Dans la nuit du jeudi au vendredi, Mohand Ouamer Hachim, ancien président du conseil national et président de la commission de réflexion du MAK, a été interpellé par la police coloniale algérienne à l’aéroport d Alger alors qu’il rentrait du Canada.

Ait Chebib et Hachim
Ait Chebib et Hachim

À l’instar des autres cadres du MAK,  il a subi un interrogatoire sur ses activités politiques. Celui-ci a duré de deux heures à cinq heures du matin. Dda muh a assumé dignement son engagement politique et surtout sa détermination à poursuivre le combat libérateur kabyle jusqu’à son aboutissement.

Rédaction