Le pouvoir envoie des militaires pour éteindre les feux en Kabylie !

5

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Alors que plus de 300 villages sont cernés par les feux à Tizi-Ouzou depuis trois jours, le régime colonial d’Alger n’a pas trouvé quoi faire que d’envoyer des militaires. Que peut faire un militaire avec son arme à feu devant les feux ?

Au lieu d’envoyer les moyens matériels et des unités de la protection civile spécialisées dans le domaine, le wali de Tizi-Ouzou a fait appel à des milliers de militaires. Des convois de l’armée algérienne s’acheminent  depuis hier vers plusieurs localités. Notamment vers la Kabylie maritime où les incendies ont fait même un mort et plusieurs blessés. Les habitants de la région, qui attendent  à des sapeurs pompiers, sont étonnés de voir des militaires venir.

«Face au terrorisme et au banditisme,  on n’a jamais vu l’ombre d’un militaire à Aghriv, et aujourd’hui qu’on est ravagé par les feux, on voit des militaires venir », s’exclame un vieux d’Aghriv, au nord de Tizi-Ouzou. Le pouvoir algérien a trouvé une bonne excuse pour faire encore installer des militaires dans la région. Certains villageois accusent même les gendarmes  d’être derrière ces incendies.  On se demande pourquoi la Kabylie est la seule région qui est touchée chaque année en cette période par ces séries d’incendies ?

Lounès B