Préparation de la marche du 20 avril 2013 à Tizi : Tizi-Ouzou, le drapeau Berbère dérange à Ath Wezguen

3

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les citoyens de la localité d’Ath Wezguen, 75 km au sud-est de Tizi-Ouzou, ont pris contact avec la rédaction Tamurt pour dénoncer des faits gravissimes à la veille de la célébration de la date la plus importante de la marche de la Kabyle vers sa liberté en l’occurrence, le 20 avril.

Les drapeaux du pays Kabyle ont été arrachés par certaines personnes sans aucun scrupule dans cette région montagneuse. les habitants d’Ath Wezguen ont décidé de rendre un hommage au chanteur Mhenni Ath Ouamarouche par des festivités qui débuteront à partir de demain, 20 avril 2013, et prendront fin une semaine après.

“Nous, villageois, avions accroché l’emblème national kabyle (le drapeau Kabyle) dans les quatre coins de la région. Jusque là, tout allait bien. Seulement voila, “l’activité et l’attachement de nos jeunes à leur culture n’est pas du goût d’une poignée de salafistes. Ils ont alors commencé à mener une campagne de dénigrement contre tous les symboles de la Kabylie, mais nous n’avons pas cédée à la provocation”, nous raconte un habitant de la région qui n’a pas caché sa stupéfaction face aux comportements puérils des islamistes radicaux qui veulent à tout prix gâcher l’hommage.

Ce qui a provoqué l’ire des habitants d’Ath Wezguen et qui a fait déborder le vase, est l’intervention des services de sécurité, actionnés par les salafistes. Des policiers ont exigé d’ôter tous les drapeaux Kabyles accrochés.

“Les caméras de la télévision du pouvoir seront certainement présentes, le pouvoir d’Alger ne veut pas diffuser notre drapeau sur l’écran de sa télévision”, rajoute, notre interlocuteur.

Islamistes ou policiers, même mission : combattre la culture Amazigh. Mais les habitants de la région d’Ath Wezguen, comme ceux de toute la Kabylie, ne sont pas dupes. Les agissements du pouvoir ne font que renforcer davantage leur conviction à arracher la liberté de la Kabylie. “Pourquoi ces policiers n’interviennent jamais lorsqu’il s’agit de la sécurité des citoyens d’Ath Wezguen et de leurs biens ?” , s’interroge un jeune de la région.

Il est utile de signaler que le drapeau Kabyle flotte dans les quatre coins de la région. Sa présence dérange à plus d’un titre le pouvoir et ses relais avec ou sans barbe.

Youva Ifraouèn