Près d’un millier de militants quittent le FFS

23

KABYLIE (Tamurt) – Ils sont estimés à près d’un millier de militants à avoir quitté, durant cette première quinzaine de janvier, les rangs de cette formation politique dont les responsables se targuaient, ces derniers temps, de représenter les véritables opposants au pouvoir d’Alger.

Constatant que l’instance présidentielle issue du dernier congrès pour remplacer Ait Ahmed, démissionnaire, faisait des yeux doux au pouvoir et suivait ses orientations, le désormais ex-secrétaire fédéral de Bougie mais néanmoins député, Khaled Tazaghart, a jeté un pavé dans la mare en démissionnant et en dévoilant les dessous de cartes. Plusieurs cadres et élus du parti dont des anciens de 1963 lui ont emboité le pas.

Ce samedi, accompagné des cadres démissionnaires, Khaled Tazaghart a animé un meeting à Chemini où il annoncera la création du forum socialiste pour la liberté et la démocratie.

Ainsi donc le divorce est consommé entre l’actuel FFS et les frondeurs.

Amaynut