Le président du club de Sétif demande à Saïb de parler en Arabe !

13
Saib

ALGERIE (Tamurt) – C’est dans le milieu sportif que le racisme se manifeste. Saïb Moussa, ancien joueur de la JSK et originaire d’Ath Wacif, intervenant en langue kabyle sur un plateau d’une télévision algérienne, a provoqué l’agacement du président de l’ESSétif, Hakim Serrar.  

Ce dernier n’a pas hésité alors pour interrompre Saïb et  lui demander de s’exprimer en langue Arabe. Pour Serrar, il s’agit « de respect de la souveraineté nationale de s’exprimer en langue arabe ». Dommage que Saïb, qui ne s’attendait pas à une telle remarque, ne lui ait pas répondu pour le remettre à sa place. Moussa Saïd  était visiblement gêné par l’intervention indélicate de Serrar, son ancien coéquipier en équipe nationale algérienne.

Au fait, ce genre de comportement démontre l’ampleur du racisme d’une bonne partie des algériens envers l’identité kabyle. Pour la première fois, certains titres de la presse du régime ont daigné rapporter cette information. Ce n’est pas seulement le régime qui ne veut pas de la langue Amazighe, mais aussi les algériens la refusent catégoriquement. Les kabyles qui croient encore à une Algérie unie et indivisible doivent revoir leur copie.

Lounès B 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici