Le président de l’APW de Bougie quitte le FFS pour le FLN

1
Ali rabhi PAPW

BOUGIE (Tamurt) – La responsabilité politique au niveau des institutions élus doit certainement être très avantageuse au point où la majorité des maires, adjoints et élus à l’APW ont tenu à rempiler advienne que pourra. Pourtant, tout au long du mandat, ces derniers ne cessent de râler en disant qu’ils ont souffert le martyre et qu’ils ne se représenteront plus.

C’est le cas du président de l’APW et ex-maire de la commune de Souk El Tenine durant une quinzaine d’années sous la bannière du FFS. Avec le mandat de l’APW, Ali Rabhi, âgé de 70 asn et retraité depuis une décennie, aura passé vingt ans en tant qu’élu, c’est-à-dire avec tous les avantages qui vont avec la fonction d’élu en Algérie. Mis à l’écart par sa formation politique lors de la confection de la liste des candidats à la députation, il se vengera en annonçant sa démission du plus vieux parti d’opposition pour aller rejoindre le FLN dans l’espoir de driver la liste à l’APW de Bougie.

De son côté, le FFS a  changé, semble-t-il l’ensemble des candidats, aux premières loges, du parti postulant à l’assemblée de wilaya. La liste sera menée par le maire d’Akfadou qui sera secondé par l’homme à tout faire de la fédération locale, une sorte de valet, natif de la même localité que le président de l’APW. La liste serait finalisée mais on attend le dernier jour pour la dévoiler, une manière de prendre en haleine la population.

Amaynut    

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici