Sous la pression de Ban Kimon, Sellal a parlé en tamazight

6
Sous la pression de Ban Kimon, Sellal a parlé en tamazight
Sous la pression de Ban Kimon, Sellal a parlé en tamazight

ALGERIE (Tamurt) – Le secrétaire général  des Nation unies Monsieur Ban KI-MOON lors de sa visite en Algérie le 7 mars  2016, a salué le chef du gouvernement algérien, Monsieur SELLAL, en tamazight ; « azul fell-ak ». Ce dernier s’est forcé de lui rendre la politesse aussi en tamazight  pour uniquement lui montrer que le pouvoir arabo-algérien n’est pas contre cette langue. Mais en réalité il fait tout son possible pour l’éradiquer.

Ces salutations du secrétaire général des nations unies en tamazight au chef du gouvernement algérien sont un rappel à celui-ci sur ses devoirs concernant la prise en charge effective de la culture, de la langue et de l’identité amazigh, mais aussi  sur  ses responsabilités concernant les massacres des Kabyles et des Mozabites.

A travers cette phrase en tamazight, Ban KI-MOON laisse entendre que les dirigeants algériens sont désormais sous surveillance concernant la question amazigh.

Sellal qui n’a jamais prononcé dans ces discours officiels une phrase dans sa langue maternelle, tamazight, vient de nous montrer que ce pouvoir colonialiste ne cédera que par  la pression  des puissances étrangères auxquelles il est soumis.

Les actions du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), du Gouvernement provisoire Kabyle (GPK) et du mouvement pour l’autonomie du Mzab (MAM), commencent à donner leurs fruits.

Voici le lien pour voir la vidéo

Kader DAHDAH