La prétentieuse ambition de Nadjet Belkacem

2

France (Tamurt) – Lors d’un entretien accordé récemment, la marocaine ministre française de l’éducation a laissé entendre qu’elle briguerait, un jour ou l’autre, le mandat de président de la république.

Nedjet Belkacem
Nedjet Belkacem

C’est le journaliste qui l’a mise sur rails en déclarant que le fait qu’elle ait succédé à Benoit Hamon au ministère de l’éducation peut supposer qu’elle aura à lui succéder à l’élection présidentielle. Elle répondra tout simplement qu’elle préférerait lui succéder comme présidente. Une manière de dire qu’elle compte se présenter aux élections présidentielles prochaines.

Amaynut pour Tamurt