Le Prix Matoub-Lounes contre l’oubli : Il sera décerné samedi à Draa El Mizan

4

TIZI OUZOU (Tamurt) – C’est samedi prochain que sera organisée la cérémonie de la dixième édition du Prix Matoub-Lounes contre l’oubli. Le rendez-vous est ainsi donné samedi prochain, à partir de 10 heures à la maison de jeunes de la ville de Draa El Mizan, avec tous les fans du Rebelle qui lui sont restés fidèles, dix-neuf ans après son assassinat un certain maudit 25 juin 1998.

Le prix en question, organisé annuellement par l’association culturelle amazighe Amgud de Draa El Mizan, sera attribué cette fois-ci à trois personnalités du monde universitaire et de la culture. Il s’agit du militant et écrivain mais aussi éditeur spécialisé dans le livre amazigh, Ramdane Achab, de l’universitaire Mohand Ouamar Oussalem, également militant de la cause berbère depuis de longues années ainsi que de Lynda Ouatah, chef de département de langue et culture amazighes de l’université de Bougie et également doctorante dont le thème de la thèse est la poésie de Matoub Lounès. Cette dernière a déjà soutenu une thèse de magister sur le même sujet. D’ailleurs, samedi prochain, Lynda Ouatah animera une conférence-débat sur l’œuvre et le parcours de Matoub Lounès en compagnie de Malika Matoub, sœur du Rebelle et présidente de la Fondation éponyme. Rappelons que le Prix Matoub-Lounès contre l’oubli a déjà été décerné à de nombreuses autres personnalités depuis son lancement il y a dix années.

D’ailleurs, les organisateurs de cet événement, à savoir les membres de l’association Amgud de Draa El Mizan ont invité l’ensemble des lauréats du Prix Matoub-Lounès contre l’oubli depuis qu’il a été lancé afin d’être présents au rendez-vous culturel de samedi prochain qui sera une grande occasion afin de rendre un vibrant et particulier hommage à Matoub Lounès, l’homme, le militant, le poète et le chanteur insoumis.

Tahar Khellaf