Les produits « halal » font leur apparition sur le marché algérien: L’Algérie labellisée halal par le régime !

12
pistaches halal

 

ALGÉRIE (Tamurt) – Les produits halal sont de plus en plus présents dans les rayons. Les grandes surfaces et autres supérettes n’hésitent pas à développer une véritable stratégie pour être présentes sur ce marché.

Une ribambelle de produits envahit ces derniers mois le marché algérien pour ainsi imiter le mode occidental qui réserve ce genre de produits à la communauté musulmane. Pistaches, eau minérale, vernis à ongle, dentifrice, chocolat, shampoing, parfum… tous les produits y passent pour « halal » du moment que cette marque de fabrique séduit davantage une frange de la population algérienne, obnubilée par une frénésie cultuelle sans commune mesure.Longtemps réservé à l’alimentaire, le halal se fait pousser des ailes pour s’intéresser progressivement aux arômes, puis aux produits d’hygiène corporelle et enfin aux produits de beauté. Pourtant, nombre de nouveaux produits cosmétiques mis sur le marché ne contiennent plus d’ingrédients d’origine animale depuis belle lurette.

Ayant pris l’habitude de désigner par halal une « qualité » appliquée à des produits de consommation destinés aux musulmans, mais il s’agit là d’une définition contemporaine et… marchande. Car, en arabe, ce terme veut dire plus généralement « licite ». Il s’oppose à haram, l’interdit, qui peut aussi signifier sacré, de sorte que halal renvoie à la fois à ce qui est permis et à ce qui est profane. Cette nouvelle vague de consommation « halal » importée par un pouvoir « haram » risque de noyer le consommateur algérien dans un hammam !

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici