Profitant de la guerre entre S. Sadi et N. Ait Hamouda
Le ministre des Moudjahidine à Tassaft

3
Profitant de la guerre entre Said Sadi et Nordine Ait HamoudaLe ministre des Moudjahidine à Tassaft
Profitant de la guerre entre Said Sadi et Nordine Ait Hamouda
Le ministre des Moudjahidine à Tassaft

KABYLIE (Tamurt) – Le pouvoir algérien semble vouloir tirer les dividendes de la guerre féroce que se livrent Nordine Ait Hamouda et Said Sadi, depuis quelques semaines. C’est ainsi que le pouvoir, saisissant l’opportunité de l’ambiance électrique qui a gagné les rangs du RCD d’un côté et Nordine Ait Hamouda et ses partisans de l’autre, a décidé de dépêcher Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine aujourd’hui à Tassaft Ouguemoun dans la commune d’Iboudrarène afin de prendre part aux festivités commémoratives de l’assassinat du Colonel Amirouche.

C’est la première fois depuis des années qu’un ministre se rend à Tassaft pour participer à cet événement qui a été pendant longtemps l’apanage du RCD et de Said Sadi ainsi que de Nordine Ait Hamouda. Mais le scandale qui vient d’écrabouiller, ces dernières semaines, les rangs du RCD avec les révélations aussi bien sur Sadi Sadi que sur Nordine Ait Hamouda, au sujet des privilèges financiers et immobiliers colossaux dont auraient bénéficié les deux hommes de la part du Général Tewfik et de l’ancien président raciste et anti-kabyle,  Ahmed Ben Bella, a donné l’occasion au pouvoir algérien pour se frayer un chemin dans une région et à un événement de mémoire qui était jusque-là exclusivement réservé aux kabyles, en dehors de tout cadre officiel.

Mais depuis toujours, le pouvoir a trouvé des relais sur lesquels s’appuyer pour faire ce qu’il veut en Kabylie. Ce n’est donc qu’un épisode de plus. Un épisode de trop.

Lyès Medrati