Des prostituées oranaises reconnaissent leur envoi en Kabylie !

28
prostitution en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Ce n’est plus un doute que le régime algérien veut polluer la Kabylie à tout prix et par tous les moyens possibles. En plus d’ouverture en série de mosquées pour les salafistes, l’ouverture et la promotion des lieux de débauche est aussi un complot secret du régime raciste d’Alger, dans la seule optique de plonger la Kabylie dans le chaos.

Un avocat à la ville de Tizi-Ouzou, qui a défendu trois prostituées, arrêtées au mois de janvier dans un bar clandestin à Voughni, nous a raconté comment ses clientes ont répondu aux questions du procureur  et du juge d’instruction. «Si  je suis venue de Mascara pour exercer mon métier dans cette localité de Tizi-Ouzou, c’est justement suite à l’encouragement des services de sécurité. A Mascara, les patrons de bars et les commissaires nous aident même financièrement  pour rallier les bars clandestins en Kabylie. C’est tout un réseau, dont des hauts responsables des services de sécurité sont impliqués, qui fait que la plupart des jeunes filles de la région de l’Ouest se trouvent en Kabylie. On se demande pourquoi on nous arrête maintenant ? » aurait déclaré une des prostituées  au juge le jour de son procès.

« Mes clientes m’ont confirmé que les services de sécurité de plusieurs villes, de l’Oranie, encouragent l’installation des filles de joie en Kabylie. Mais pourquoi cette politique ? On ne peut déduire que c’est une politique menée dont le but est de déstabiliser la Kabylie. Toutefois, il faut être humain et ne pas en vouloir à ces jeunes filles qui sont aussi des victimes. Il ne faut pas se tromper d’ennemi » laisse entendre un autre avocat de Tizi-Ouzou. Convaincu du plan machiavélique, le jeune avocat affirme que la presse au niveau local ne veut jamais traiter ce sujet. Au fait, le régime pousse les jeunes kabyles vers les deux extrémités : l’islamisme ou la débauche !

Ravah Amokrane pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici