La protesta se poursuit à Tizi Ouzou : Marche des résidents et grève des commerçants

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’instabilité se poursuit dans la wilaya de Tizi-Ouzou où chaque jour que Dieu fait donne lieu, au minimum, à une action de protestation, souvent de rue. Ce lundi 22 janvier, ce sont des centaines de médecins résidents et de médecins internes qui ont organisé une marche grandiose dans la ville de Tizi-Ouzou.

Les protestataires ont démarré leur marche au niveau du campus universitaire de Hasnouaoa (Université-Mouloud-Mammeri), devant la faculté des sciences médicales. La marche s’est ensuite ébranlée dans les rues principales de la ville de Tizi-Ouzou. Devant le siège de la wilaya, un sit-in des marcheurs a eu lieu. Une occasion pour les représentants du collectif des médecins résidents d’exposer de nouveau toutes leurs revendications d’ordre socio-professionnel que la tutelle refuse de prendre en charge même au prix de mater les manifestants qui se sont « aventurés » dans les rues d’Alger.

A Tizi-Ouzou, fort heureusement, la marche de ce lundi a eu lieu dans le calme absolu et aucun incident n’est à déplorer. Par ailleurs, et toujours au registre de la protestation, le Collectif des organisations à caractère professionnel de Tizi-Ouzou a appelé à une grève générale de tous les commerçants de la wilaya de Tizi-Ouzou pour la journée du 31 janvier prochain. Le même collectif a invité  tous les commerçants à venir massivement prendre part au sit-in qui aura lieu le même jour, dès 8 heures du matin, devant le siège de la direction de la Casnos (sécurité sociale).

Par ces deux actions de protestation, le collectif en question entend exiger que soit maintenu le minimum à payer en matière de cotisations à la sécurité sociale de l’ordre de 32 400 DA. Ils exigent, en outre, l’indemnisation des cotisants ayant été contraints à verser plus de cette somme. De même qu’ils revendiquent que soit retirés les poursuites judiciaires engagées contre une catégorie de cotisants.

Tahar Khellaf