Pour protester contre la grève des enseignants, les lycéens de Bougie ont marché

0
Marche des lycéens
Marche des lycéens

BOUGIE (Tamurt) – La grève illimitée déclenchée par le syndicat Cnapeste a fait réagir tout le monde. Après les parents d’élèves qui ont tiré la sonnette d’alarme, c’est au tour des élèves d’organiser, ce jeudi, une marche de protestation contre cette grève déclarée par la justice illégale.

Après avoir battu le pavé à travers quelques artères de la ville de Bougie, des centaines de lycéens ont marqué une halte face au siège de la wilaya. Sur place, leurs animateurs ont pris la parole pour dénoncer cette prise d’otages et demander au wali qu’il intervienne afin de mettre un terme à cette perturbation de leur scolarité. Les manifestants étaient accompagnés par beaucoup de leurs parents qui ont tenu à être présents aux côtés de leur progéniture.

En réaction à cette grève, la ministre de l’éducation a menacé de licenciement tous les grévistes qui refuseraient de reprendre le travail et de les remplacer par des contractuels. De son côté, le directeur de l’éducation de Bougie a, dans une conférence de presse qu’il avait animée ce mercredi, dénoncé la guéguerre syndicale, que se font les différents syndicats de l’enseignement à l’approche des échéances électorales pour la gestion des œuvres sociales du secteur laquelle s’est répercutée sur la scolarité de élèves.

Amaynut