Qatada prêt à retourner en Jordanie en cas de ratification d’un traité sur la torture

0

L’avocat de l’islamiste Abou Qatada, que la Grande-Bretagne tente d’extrader vers la Jordanie depuis douze ans, a déclaré que son client «retournerait volontairement» dans son pays si celui-ci ratifie un traité prohibant l’utilisation de preuves obtenues par la torture.

«Si et quand le parlement jordanien ratifie le traité» bilatéral, signé le 24 avril, Abou Qatada «retournera volontairement en Jordanie», a déclaré Edward Fitzgerald, l’avocat de celui qui a été présenté comme le chef spirituel d’Al-Qaïda en Europe.

Avec AFP