Que cache l’armée Malienne ?

0

L’armée Malienne parle d’une pollution « inquiétante » en munition non explosée à Diabaly.

« Les mares sont contaminées dans la zone de Diabaly, demandant d’y interdire tout ravitaillement de la population à cause des produits toxiques, néfastes pour la santé humaine, même pour l’environnement et la faune ». Les autorités Malienne ne précisent pas la nature de cette substance dangereuse. Un officier de l’armé a affirmé jeudi que « le secteur de Diabaly, Konna et Douentza, zone de combats aériens situés à 400 kilomètres de Bamako, souffrent d’une pollution inquiétante à cause de munition non explosée ».

Lors d’une conférence de presse du chargé des opérations militaires, le colonel Boubacar Diallo, a indiqué « qu’après les frappes chirurgicales de l’aviation française à Diabaly, il y a eu une pollution inquiétante de cette zone, en munition non explosée ou engins explosifs abandonnés par l’ennemi. Dans ces zones il y a des restes d’ explosifs de guerre tels que les grenades, les obus et rockets d’artillerie du plus petit au plus grand, c’est-à-dire des obus de 60 mm jusqu’aux rockets BM21 de 122mm », a-t-il précisé.

Mohand T.