Que devient le gendarme qui a tué Guermah Massinissa?

7
massinissa guermah

KABYLIE (Tamurt) – Selon  la presse algérienne, le gendarme qui a vidé son chargeur sur le jeune lycéen Guermah Massinissa à l’intérieur d’une caserne de gendarmerie à At Douala, le 18 avril 2001, s’appelle Merabet Mestari. On ne connait pas grand chose de ce gendarme. Un ancien déléguée du mouvement citoyen de l’arch At Jennad affirme que Mestari n’est pas son vrai nom. « C’est juste un pseudonyme, ce qui confirme la thèse selon laquelle les militaires algériens ont « programmé » le carnage et le soulèvement de la Kabylie à l’époque.

On sait juste, par contre, que ce le criminel, Mestari, n’a été condamné qu’à deux ans de prison ferme pour « erreur professionnelle ». Depuis, aucune information n’a filtré sur lui. Aucun journaliste algérien n’a cherché à savoir ce que Mestari est devenu ou chercher à savoir qui il était-il au juste. D’autres sources, qu’on ne peut pas vérifier, affirment que Merabet   Mestari est un agent du DRS et qu’il occupe actuellement un haut poste dans la hiérarchie militaire algérienne.

Qu’en est-il des gendarmes qui avaient tiré sur non jeunes ? Que deviennent-ils aujourd’hui au juste?137 jeunes ont été tués, donc au moins plus d’une centaine de gendarmes criminels qui ne sont jamais jugés ni connus. Il n’est pas exclu qu’ils soient récompensés pour avoir appliqué les directives de leurs mentors.

Ravah Amokrane